Test du BlackBerry KEYOne : tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone BlackBerry | Le Journal du Geek

BlackBerry a bien compris la leçon : depuis l’échec commercial du (très bon) BlackBerry Priv, il n’est plus question pour lui de construire ses propres smartphones. Pour limiter les frais, le Canadien a pris la décision de s’associer avec un acteur déjà bien implanté sur le marché : TCL (que l’on connaît chez nous sous la marque Alcatel). Les premiers appareils issus de ce partenariat avaient été particulièrement décevants. Qui se souvient encore des Dtek 50 et 60, ces smartphones sous Android sans claviers physiques au design particulièrement banal ?

Pour ce KEYOne, il n’est plus du tout question de plaire au plus grand nombre. Avec son écran tronqué par un clavier physique, son design est très facilement reconnaissable. Si l’on excepte le BlackBerry Priv — dont le clavier pouvait se cacher sous l’écran...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de FaiTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek