Pour consoler les cinéphiles, Steven Spielberg inaugure un ciné-club virtuel | Le Journal du Geek

Crédits : AFI“L’objectif de l’AFI est de vivre dans un monde où l’art prévaut sur la peur” déclare l’AFI dans un communiqué. Pour consoler les cinéphiles du monde entier, l’American Film Institute lance le premier ciné-club virtuel et propose aux amateurs de 7e art de découvrir ou redécouvrir un film tous les jours. Pour ouvrir le bal, elle fait appel à Steven Spielberg. Le cinéaste a choisi un long-métrage lourd de sens et propose de se replonger dans les aventures de Dorothy Gale au pays d’Oz. “There is no place like home”, une citation bien à propos en cette période confinement. Pour rappel Le Magicien d’Oz, sorti en 1939, raconte les aventures d’une jeune fille emmenée par une tempête dans l’étrange univers d’Oz. Elle va rencontrer de curieux personnages comme Glinda, la bonne sorcière du Nord et...

Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de FaiTrackr

5 derniers articles de Le Journal du Geek